La Banque Alimentaire fait le point

La Banque Alimentaire fait le point
03/12/2018

Article du Dauphiné Libéré

« Les gilets jaunes ont presque fait notre pub »

À quelques heures de la fin de la grande collecte annuelle, Christian Chédru est rassuré. Ce dimanche, alors que des bénévoles sont encore dans quelques magasins, le président de la Banque Alimentaire de l’Isère (BAI) estime que l’objectif sera atteint. « Nous devrions arriver au même résultat que l’an passé, où nous avions récolté 207 tonnes de denrées alimentaires. »
Le pari n’était pourtant pas si simple à relever, à cause du mouvement des gilets jaunes. Dans le Vaucluse, la Banque Alimentaire a même décidé d’annuler la collecte départementale, craignant des blocages aux abords des magasins.
Mais en Isère, seul le supermarché présent près du rond-point de l’entrée de Pontcharra a fermé ses portes, dès samedi matin. « L’accès nous était autorisé mais le grand public ne pouvait pas entrer », précise Christian Chédru. L’an passé, deux tonnes de nourriture avaient été récoltées dans cet établissement.
Un manque qu’il a donc fallu combler. « Samedi, c’était plutôt calme jusqu’en début d’après-midi, raconte le président de la BAI. J’étais un peu inquiet. Puis de 15 à 21 heures, nous avons rattrapé le retard. »
D’autant que cette année, la collecte a débuté dès jeudi, dans les hypermarchés d’Échirolles et de Comboire. « Cela s’est bien passé, se réjouit Christian Chédru. Nous avons distribué des flyers pour préciser les produits dont nous avions le plus besoin. Le public les a respectés : nous avons eu beaucoup de poisson. »
Des denrées de « qualité » qui permettront d’accompagner les quelque cinq tonnes de produits frais distribués au quotidien par la BAI.
« Finalement, les gilets jaunes nous ont presque fait de la pub, ironise Christian Chédru. Au moins, on a parlé de notre collecte. »
Clotilde DUMAY